Return to site

TAKE A DESK lance sa plateforme de matching et vise la France entière

Échange avec Martial Hermenier, associé de TAKE A DESK.

· Immobilier,Bureaux,PropTech,Nantes,Startup

Suite à sa présence lors de l'édition nantaise de la Startup Golf Cup en juin dernier, Martial Hermenier, Head of sales chez TAKE A DESK, nous donne quelques nouvelles du développement de la startup du mouvement "The French PropTech".

(Re)Découvrez TAKE A DESK à travers le pitch de Martial, troisième du concours de pitch de l'édition nantaise et invité sur un stand par CBRE Nantes :

PropTech : l'innovation dans l'immobilier par le "jeu à la nantaise"

PROPTECH WEB2DAY

Quelques jours après la Startup Golf Cup, la "PropTech" est lancée en grande pompe lors du Web2day. 9 startups nantaises et montpelliéraines sont à l'initiative. Elles seront dix fois plus nombreuses le soir du lancement, 120 aujourd'hui à travers toute la France. L'objectif est de "jouer à la nantaise" pour innover dans le secteur de l'immobilier d'entreprise. Ainsi chaque startup est mise en avant par le collectif notamment au sein de l'immeuble UNIK à Nantes et de façon plus large à travers la France. L'union fait la force, c'est l'intuition des membres de la PropTech. Regroupés en collectif, les startups peuvent donc répondre collectivement aux besoins du marché et ainsi avoir plus de poids pour remporter des contrats.

"Aux USA, la PropTech est le deuxième secteur en terme de levées de fonds" - Martial Hermenier, TAKE A DESK.

Du Blablacar des bureaux au Tinder de l'immobilier

"Les automobilistes veulent remplir les places vides dans leur véhicules, nous aidons les entreprises à remplir leurs espaces vacants avec des travailleurs affinitaires".

L'objectif de TAKE A DESK n'est pas uniquement de remplir des bureaux vides en se présentant comme un simple "desk board". C'est la raison pour laquelle, ils ont opéré un pivot et ne se présentent plus comme le Blablacar de l'immobilier professionnel mais bien comme le Tinder des bureaux. La nuance réside dans la proposition de valeur de TAKE A DESK : Faire "matcher" des entreprises qui pourront avoir des liens business ou créer des partenariats avec les futurs "deskers". L'aspect immobilier n'étant finalement que le moyen. En terme de Business Model, on passe donc d'un rôle de gestionnaire immobilier à de la prestation de services. Ce n'est ni le même métier, ni les mêmes contraintes.

TAKE A DESK

Concrètement, TAKE A DESK est donc une plateforme de matching entre des entreprises ayant des espaces vacants et des startups ou entrepreneurs qui se lancent. Ces derniers postulent sur la plateforme en quelques minutes. L’hébergeur garde la main sur le tarif de la prestation suite à la proposition de TAKE A DESK et sur le choix des "deskers". La solution est d'une grande souplesse puisque la volonté de "TAD", c'est de n'être jamais bloquant, notamment lorsqu'il s'agit de libérer les espaces.

Du côté "deskers", les avantages sont nombreux avec tout autant de souplesse :

Pas de frais d'agence, de dépôt de garantie, de frais de mobilier, de frais de wifi, pas de remboursement de la taxe foncière, des charges, etc...le tout permet d'être environ 30% moins cher que le marché selon le directeur financier de la plateforme, avec un gain de temps et d'administratif en plus !

Avec deux nouveautés : un partenariat avec AXA pour les assurances et des services additionnels pour les hébergeurs et les "deskers".

Un acteur ambitieux au service des métropoles FrenchTech

D'un point de vue stratégique, TAKE A DESK mise sur plusieurs tendances pour se développer. Outre la création de la PropTech, TAKE A DESK souhaite développer une partie conseil afin d'accompagner les promoteurs dans le développement de nouvelles solutions sur leurs programmes immobilier.

Le secteur immobilier et notamment l'immobilier de bureaux fait face à de forts enjeux à Paris et dans les métropoles françaises où les prix et les temps de transports obligent les acteurs à revoir leurs stratégies. TAKE A DESK souhaite donc œuvrer, avec les autres membres de la PropTech, pour conseiller les entreprises, les promoteurs immobilier ainsi que les pouvoir publiques pour inventer l'immobilier de demain. L'enjeu est de réduire les temps de transport des travailleurs et d'améliorer le taux de remplissage des locaux.

TAKE A DESK

Depuis mars 2017, TAKE A DESK à eu 900 demandes. Avec le lancement de la nouvelle plateforme, l'objectif est de pouvoir accélérer le matching et créer des écosystèmes innovants dans toute la France et notamment à Paris, Lyon, Bordeaux, Lille et Toulouse.

Pour poursuivre son développement, TAKE A DESK a réalisé un tour de table de 300 000 € et cherche à recruter un développeur pour rejoindre l'équipe aujourd'hui constituée de 7 personnes. L'enjeu dans les mois à venir est donc de trouver des locaux vacants dans les métropoles FrenchTech pour pouvoir répondre à la demande.

Parmi les espaces actuellement disponibles, nous n'avons pu résister à vous présenter celui de Connexing avec son putting green sur le toit !

A quand les premiers golfs sur la plateforme pour pouvoir travailler depuis nos terrains de jeu préférés et innover au sein des golfs ?

Qu'est ce que la Startup Golf Cup ?

Présentation de la rencontre golf des écosystèmes startup, organisée à Bordeaux, Nantes, Lille et Lyon en 2019 :

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly